Back to top

La 6ème nuit de la RSE : le volet social sur scène !

Décryptage
Publié
le 4 décembre 2018

La nuit de la RSE a eu lieu le lundi 26 novembre 2018 au Théâtre de Paris en partenariat avec APF France Handicap. Pour cette 6ème édition, les professionnels de la RSE ont été rassemblés autour d'une table ronde sur le sujet : "Rôle et responsabilité des entreprises : Vers un nouveau pacte social ? " où intervenaient des entreprises sociales. Retour sur cette soirée qui a fait se rencontrer les acteurs de l'ESS et ceux de la RSE.

La soirée a été ouverte par Alain Rochon, Président de APF France Handicap, qui a notamment rappelé le chemin parcouru de l'association dans son rôle plaidoyer auprès du gouvernement, pour la promotion des entreprises adaptées comme tremplins pour l'emploi des personnes qui en sont éloignées.

Un format table ronde a permis ensuite à différents intervenants de se positionner sur le thème de la soirée, à savoir le rôle social des entreprises. Ont participé au débat :

  • Ericka Cogne, Directrice Générale de l'Institut Télémaque
  • François Durollet, Directeur Général de Simplon
  • Thibault Guilluy, Directeur Général du groupe ARES
  • Jonathan Jeremiasz, Président du Mouves
  • Stéphanie Kerbarh, Députée LREM Seine-Maritime
  • Jean Moreau, Président co-fondateur de PHENIX
  • Serge Widawski, Directeur National APF Entreprises

Les participants, après avoir présenté leur structure, ont apporté chacun leur vision des entreprises sociales : des structures privées qui mettent le dynamisme entrepreneurial au service de leur finalité sociale. Leur objectif, sanctifié dans leur statuts, étant la maximisation de l'impact social, le développement financier n'est alors qu'un moyen pour atteindre cet objectif.

Rebondissant sur les débats autour des entreprises à mission, les intervenants ont également pu préciser que l'enjeu n'était pas d'opposer entreprises à mission et entreprises sociales mais bien de se réjouir qu'il y ait de plus en plus de militants de la responsabilité sociale des entreprises. Ils ont également souligné que l'ambition qui anime chaque entrepreneur est de changer le monde et que pour la réaliser, l'enjeu est de créer des passerelles entre acteurs, de co-construire et de favoriser les coopérations, notamment avec le secteur classique.

Les participants ont pu ensuite exposer leurs meilleurs arguments pour convaincre le secteur classique d'acheter, d'investir, et de créer des partenariats avec des entreprises sociales, en évoquant plusieurs enjeux :

  • l'engagement de l'entreprise,
  • l'image de marque,
  • l'investissement sur le long terme,
  • le facteur de mobilisation de tous les collaborateurs,
  • l'alliance du savoir-faire métier avec le savoir-faire social (en citant l'exemple des joint-ventures sociales)

La suite de la soirée a été consacrée à la remise des prix "Innovation RSE axée sur l'environnement", "Innovation RSE", "Démarche globale RSE" et "APF Entreprises".