Back to top

Les acteurs et outils clés


Se lancer dans les achats socialement responsables nécessite souvent d’être accompagné. Les facilitateurs, experts des clauses sociales d’insertion, sont devenus des partenaires essentiels des donneurs d’ordre publics et des entreprises attributaires de marchés comportant des critères sociaux. Des plateformes web de mise en relation avec des entreprises de l’Économie sociale et solidaire sont également disponibles.

Les facilitateurs

Les facilitateurs constituent des acteurs essentiels pour permettre la mise en place et le développement des achats publics socialement responsables.

Une mission de service public

Alliance Villes Emploi (AVE) fédère une grande partie des structures employeuses des facilitateurs, à savoir les Maisons de l’Emploi, les Plans Locaux pour l’Insertion et l’Emploi (Plie) et quelques collectivités locales. L’association référence aujourd’hui 318 facilitateurs répartis sur le territoire.

Outre la phase de calcul des heures d’insertion et de calibrage de la clause selon les marchés concernés, une des grandes fonctions du facilitateur est de préparer une solution d’insertion qu’il pourra présenter à l’entreprise attributaire d’un marché intégrant le dispositif. Il est donc l’interface entre cette entreprise, les personnes en difficulté sociale et les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) qui peuvent bénéficier de la clause sociale.

D’autres chargés de mission "clauses sociales d’insertion"

Il est à noter que tous les chargés de mission "clauses sociales d’insertion" ne sont pas des facilitateurs coordonnés par AVE. Certaines collectivités, des agglomérations ou des conseils régionaux par exemple, disposent d’une ressource humaine dédiée sur la thématique, sans faire partie du réseau.

AVE est cependant l’acteur de référence en la matière grâce à sa capacité d’animation nationale et territoriale.

    Définition du rôle de "Facilitateur", Alliance Villes Emploi (AVE)
    Dans le cadre d’une mission de service public, le facilitateur contribue au développement et à la mise en œuvre, sur son territoire, des clauses sociales. Il fournit un appui [en la matière] aux partenaires et auprès de l’ensemble des maîtres d’ouvrage volontaires.

    Les réseaux d’entreprise

    D'autres professionnels, aux fonctions similaires à celles des facilitateurs, sont également de solides appuis pour les collectivités et pour les acteurs privés.

    Des chargés de mission au sein de certains clubs régionaux d’entreprises partenaires de l’insertion (CREPI) et clubs FACE proposent par exemple aux entreprises attributaires de marchés publics intégrant des clauses sociales de les accompagner dans leurs démarches, lors de grandes opérations urbaines ou pour des projets couvrant un large territoire.

    La fédération nationale des CREPI a également lancé en 2016 une initiative pour outiller les politiques d'achats socialement responsables (ASR) des grands groupes, dans le cadre d’un financement du Fonds social européen accordé par l’organisme intermédiaire de l’Avise. Ce projet intitulé "Entreprises et SIAE : partenaires sur nos territoires", a pour objectif de favoriser la rencontre entre acheteurs et fournisseurs socialement responsables.

      Des plateformes nationales de fournisseurs

      Au-delà de l’appui qu’il peut trouver auprès des facilitateurs et des réseaux d’entreprise, l’acheteur peut consulter des sites et outils utiles au déploiement de sa politique ASR. Au niveau national, cinq plateformes web permettent des recherches qualifiées et des mises en relation orientées selon le type d’entreprises de l’Économie sociale et solidaire (ESS) auprès desquelles l’acheteur souhaite se diriger.

      • Socialement-responsable.org, animé par l’Avise, est le site de référence sur l’achat socialement responsable auprès des structures de l’IAE. Il propose un annuaire national de plus de 4 000 organisations.
      • Handeco-Pas@Pas, animé par Handeco, est une plateforme de services pour accompagner les acheteurs dans leur politique d’achats auprès du secteur adapté et protégé. Elle dispose d’un annuaire d’environ 2 000 entreprises et établissements ainsi que d’une place de marché.
      • Pro Equitable, animé par la Plateforme française du commerce équitable, référence l’offre de produits équitables et propose des ressources pédagogiques au sein d'un catalogue.
      • L’annuaire des SCOP, animé par la Confédération générale des SCOP, référence plus de 2490 SCOP et 293 SCIC.
      • L’Adive anime également un annuaire des entreprises implantées en quartier prioritaire afin de favoriser la diversité dans les programmes d’achats responsables.

      Des relais et guichets en région

      A l’échelle départementale et régionale, des associations de promotion de l’ESS, des réseaux d’insertion par l’activité économique et les Chambres régionales de l’ESS (CRESS) ont développé des plateformes régionales. Ces dernières référence l’offre socialement responsable territoriale et propose des événements de mise en relation. D’autres vont plus loin en créant des salons d’affaires, tels que Coventis en Languedoc-Roussillon ou SO EKO en PACA. 

      Certaines d’entre elles ont bénéficié d’appels à projets du Fonds social européen (FSE) lancés par l’Avise.

      Télécharger la liste de ces plateformes régionales.

        Le listing des entreprises de l’ESS du CNCRESS

        Les Chambres Régionales de l’ESS (CRESS) se sont vues confier, par la loi ESS du 31 juillet 2014, la publication et la tenue à jour de la liste des entreprises de l’ESS. S’appuyant en partie sur les bases de données de l’INSEE, le CNCRESS a centralisé l’ensemble des travaux au sein d’une plateforme web, à consulter sur http://liste-entreprises.cncres.org.         

        Cette base a notamment pour objectif de :

        • Donner de la visibilité aux entreprises de l’ESS sur les territoires ;
        • Contribuer à la mise en relation des entreprises de l’ESS avec les décideurs économiques afin de favoriser leur développement et leur activité ;
        • Améliorer la connaissance et l’observation des entreprises de l’ESS.